Société d’art et d’Histoire du Mentonnais

Le Billet de la Rédaction n°123

samedi 8 août 2009 par Jean-Louis CASERIO

Ou ver de Careï, a valada dou freï !

« Notre siècle a condamné ruisseaux et torrents à couler, non plus à ciel ouvert, mais sous de solides couvertures de béton. Les agrestes et bucoliques vallons de nos aïeux ont été transformés en modernissimes pénétrantes… Si nous évoquions nos chères vallées où l’eau des ruisseaux courant de cascade en cascade, de pierre en pierre, chantait la mémoire de Menton ? »

C’est ainsi que Julien Moreno invitait les lecteurs du Païs Mentounasc (bul. N°16 de déc. 1980) à redécouvrir les vallées mentonnaises et le chant de nos torrents…

Mince filet d’eau ou torrent impétueux aux rives bordées de platanes, le Careï a donné son nom à la vallée qui, pour nos anciens, dans notre mémoire collective, était réputée pour être la plus froide de Menton, « a valada dou freï ! ».

Pourtant notre cours d’eau irriguait les cultures maraichères, faisait « rouler » les nombreux moulins à huile, produisait du courant électrique ou remplissait bassins et lavoirs. Sur ses coteaux on y cultivait la vigne et le citron.

Ou valan disparaîtra bientôt sous les aménagements paysagers et l’on oubliera alors qu’autrefois les bugahiere y lavait le linge et que l’on y péchait la truite !

Jean-Louis Caserio


Accueil | | | | Statistiques du site | Visiteurs : 407 / 142920

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La revue « Ou Païs Mentounasc » de la SAHM  Suivre la vie du site N°123 Septembre 2007   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 0