Société d’art et d’Histoire du Mentonnais

De la Reconstruction à l’habitat Social 1945 – 1958

dimanche 10 octobre 2010 par Jean-Pierre FREDIANI

Dans l’immédiat après-guerre, la France se trouve confrontée à l’une des plus graves crises du logement de son histoire.
Pour y faire face sont créés en 1944 le Ministère de la Reconstruction et de l’Urbanisme (MRU) et en juin 1945 le Fonds National d’Amélioration de l’Habitat (FNAH). L’action publique va s’appuyer sur une loi-phare, celle des dommages de guerre qui implique une reconstruction à l’identique et un ensemble de mesures d’accompagnement prévoyant l’édification d’urgence de logements provisoires et l’utilisation optimale du parc existant par la réquisition, l’échange ou la division d’appartement.
En 1949, Claudius Petit, ministre de la Reconstruction et de l’Urbanisme pose le problème de l’aménagement du territoire et amorce la deuxième phase de la reconstruction du pays que le plan « Courant » du nom du ministre qui lui succède en 1953, affichant un objectif de 240 000 logements construits, placera vers l’organisation de l’habitat de masse.
Comment s’est traduite, au plan local, cette politique de reconstruction et du logement ? A quels besoins répond-t-elle ? Les sources sont nombreuses, parfois contradictoires ; essayons de nous en tenir aux faits.


Accueil | | | | Statistiques du site | Visiteurs : 566 / 190381

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La revue « Ou Païs Mentounasc » de la SAHM  Suivre la vie du site N°133 Mars 2010, Il y a 70 ans l’évacuation de (...)   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 2