Société d’art et d’Histoire du Mentonnais
Le Printemps des Poètes 2018

D’autres textes en Mentonnais...

Textes de Catherine PEANO et Michelle PICOULET, membres de l’Atelier du Mentounasc de la SAHM.
dimanche 25 mars 2018

A FOUGA

Apress tant’anàie pàlide, sensa couroù
Un belou jorn d’estade pareish’una quiaroù
Sus’ou moument, pouré provà da serrà u uelhe
E countinuà sempre ent’ou stess vuelh.

O pouré gardeà ou lum’en facha
E laisha-vou tout’entrieg pourtà
Sensa pensà una menuta à r’avenì
Sensa-fastidi, ou couarp embournì.

Fenì aloura u ann’ de nòhia
Dadaban noun ese fàchile da reculà
Bate ou couhe couma noun avìa mai batù
E ribatà-se serìa terrìbile da segù...

Batìa ou couhe, ou sen regard era un sourelh,
E quoura finalament ou lume s’ese stengù
Noun es’istess, avema counoushù ou dervelh
Retoumbà ente r’oumbra, noun pourema pu.

Sta ou souvenì màgicou d’un moument raubà
R’impressian d’avé vecù quarquarren d’ùnicou,
Que numerouse pèr fourtunà, spartìan dejà
Un sentiment aishì fouart, aishì fràgile : r’amoù.

. Catherine Peano
..................................................................................................................

A PIPA D’ANTÒ

Moun paigran era jardenìe au « Val Rahmeh », au temp de May Campbell en 1957.
Era una inglesa un poc stavaganta à qu i pieijhìa e fioù passiounàment. A fach dou sen jarden un lueg màjicou.
Stou Antò Scasamuzzino era un jardenìe atitrà tutte l’an, era ou sen paraïs.
Antò fumava a pipa en ourtoulejent. E tant temp fà an trouvà a soua pipa ent’a terra e M.Arsento (ou gardian ) cuntava a storia d’ou men paigran, a soua passian per e piante, piantine e re belle fioù.
Touta familla noaisha ese fiera dou sen mestìe de passiounà.

. Michelle Picoulet


Portfolio

Accueil | | | | Statistiques du site | Visiteurs : 101 / 166729

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site En savoir plus ... sur le mentounasc ?   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 0