Société d’art et d’Histoire du Mentonnais

Tradicioù de Pasca

Un texte en mentonnais puis en français.
dimanche 1er avril 2018 par Jean-Louis CASERIO

Pâques d’abord journée de réjouissances pour les Chrétiens, mais aussi fête du Printemps et du renouveau.
Jean-Louis Caserio nous rappelle ici quelques-unes des traditions pascales.

TRADICIOÙ DE PASCA
.
Pasca es una festa religiousa e de Primavera e tamben una bella festa de familha. Es una journàia d’alegrìa pèr u Crestià que marca a resurecian dou Cristou. E chertu sìmboli san e meme pèr a Pasca du Crestià e pèr a Pasca du Jùdiou, couma r’agné pascal, ou pan sensa levam e r’òu.
.
A tradician de r’òu de Pasca
Avanch r’épouca crestiana era dejà r’usança de regala-se d’òu pèr a primavera. Acò era proumessa de vita e de ban augurou. A bella fourma de r’òu era ou sìmbolou de perfecian. Aquela tradician de regala-se d’òu ven tamben de r’enterdician de manjà d’òu pèr Carésima. U òu aishì poundù ent’aquelou temp eran servà, cueche e pintà pèr esse regalà a u enfante pèr ou jorn de Pasca. E d’un temp, coura noun se manjava pa tant de chicoulata, u pichoù se shalavan tant de manjà aquelu òu du.
.
Lebre e campane
A ou jorn d’ancuhi, se regala putost un òu en chicoulata qu’un òu pintà pèr ou pu granne pieijhé du pichoù e du mourre-leque ! O aloura se pouhe trovà quarque lecaresse, lebre e campane en chicoulata. A legenda di n’ efet que ou duménigue de Pasca e campane de guieijhe qu’eran partìe fint’à Rouma pèr un peregrinage despuhi ou Jòu Sant, retornan dame pran de douçoù en chicoulata que seran piatàie ent’u jardì. Se di tamben, en Allemagna e en Alsaça, que san e lebre que poartan tout aquele lecounarìe metùe da piatan ent’ou jarden. U enfante fabrican de belu nihou palhà de moufa, spantegà s’ou predi pèr a vegìlia de Pasca pèr atirà e lebre de Pasca à iempi-ru d’òu !
.
A cacha n’u òu pèr u enfante
S’avé à r’entorn de vou d’enfante, pouré prepara-ru ent’ou voaishe jarden o ben en casa voaisha una cacha n’u òu ! Auré ben piatà tout’ e lecounarìe a vegìlia de Pasca, de maniera à pouré douna un cavagnet ent’u pichoù que van aloura cercà-re, ou maten, à ou levà.

TRADITIONS DE PÂQUES
.
Pâques est tout à la fois une célébration religieuse et une fête du printemps et du renouveau. C’est aussi une belle occasion de festoyer en famille et d’organiser pour les enfants des chasses aux oeufs !
La fête de Pâques est une journée de réjouissances pour les Chrétiens, car elle commémore la résurrection du Christ. Le mot « Pâques » vient de « Pessa’h », mot qui désigne la Pâque juive qui célèbre la sortie des Israélites d’Égypte. Certains symboles sont d’ailleurs communs aux deux fêtes, comme l’agneau pascal, le pain sans levain et l’oeuf.
.
La tradition des œufs de Pâques
Bien avant l’ère chrétienne, l’œuf était déjà chargé de sens et la coutume de s’offrir des œufs au printemps est donc antérieure à la fête de Pâques. L’œuf symbolise en effet la promesse de la vie et a donc toujours été considéré comme un présent de bon augure. Lorsque l’œuf a été associé à la fête de Pâques, le rapprochement était évident entre la promesse de vie que représente l’œuf et la résurrection du Christ qui est fêtée lors de Pâques. Par ailleurs la belle forme de l’œuf en fait un symbole de perfection.
La tradition d’offrir des œufs à Pâques vient également de l’interdiction de manger des œufs pendant la durée du Carême. Les œufs pondus pendant cette période étaient alors conservés après cuisson et décorés pour être offerts le jour de Pâques. Autrefois, à une époque où le chocolat était encore une denrée rare, c’était un régal d’œufs durs qui était offert aux enfants le jour de Pâques.
.
Lièvres et cloches
De nos jours, on offre plus facilement un œuf en chocolat qu’un œuf décoré, pour le plus grand plaisir des enfants et des gourmands ! Les friandises en chocolat peuvent également prendre la forme de cloches et de lapins. La légende dit en effet que le dimanche de Pâques les cloches des églises, restées muettes depuis le Jeudi Saint, reviennent de Rome où elles s’étaient rendues en pèlerinage et déversent sur les jardins des friandises en chocolat. On dit également, en Allemagne et en Alsace, que ce sont les lièvres qui apportent ces friandises et les cachent dans le jardin. Les enfants fabriquent de jolis nids garnis de mousse qu’ils installent dans le jardin la veille de Pâques afin d’inciter les lièvres de Pâques à les remplir d’œufs.
.
La chasse aux œufs pour les enfants
Si vous avez dans votre entourage des enfants, préparez-leur dans votre jardin ou dans votre appartement une chasse aux œufs ! Vous aurez pris soin de cacher les friandises la veille de Pâques, de façon à pouvoir leur mettre en main un petit panier au saut du lit.
.
Jean-Louis Caserio, Félibre Majoral


Portfolio

Accueil | | | | Statistiques du site | Visiteurs : 23 / 155647

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le Coin du Mentounasc de Nice-Matin en 2018  Suivre la vie du site N° 416 - Le « Coin du Mentounasc » du 30 mars (...)   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 2