Société d’art et d’Histoire du Mentonnais
Il ne fait pas bon travailler quand la cigale chante !

Comment apprivoiser une cigale ?

Recueilli par Mauri Osicki-Ampolini
samedi 6 juillet 2019 par Mauri OSICKI - AMPOLINI

COMMENT APPRIVOISER UNE CIGALE
.
Les cigales commencent à chanter ! C’est bon signe car cela signifie que l’été est arrivé.
Nous avons tous constaté qu’en approchant d’un arbre sur lequel se trouve une cigale en train de chanter celle-ci se tait très vite et parfois s’envole. Dans le livre « Les insectes » de Louis Figuier, paru en 1875, on peut lire le rapport suivant d’une expérience qui a permis de faire venir une cigale sur soi.
« Le chant de la cigale est très fort et très aigu semblant n’être fait que d’une seule note, répétée avec rapidité. Mais savez-vous que nous pouvons apprivoiser une cigale sans la faire taire. Pour cela, il faut s’en approcher en sifflant d’une manière tremblante, en imitant à peu près son cri et en essayant de le dominer. L’insecte descend alors le long de l’arbre comme pour se rapprocher de la personne qui siffle. Si vous lui présentez le bout d’une canne, toujours en sifflant pour ne pas l’effrayer, vous verrez la cigale aller sur la canne et, en marchant à reculons, venir vers vous. De temps en temps elle s’arrête, comme pour vous écouter. Enfin, attirée comme fascinée par l’harmonie du sifflet, elle finit par arriver sur vous tout en continuant de chanter !
Cette observation très intéressante a été faite par un certain M. Boyer, pharmacien à Aix-en-Provence, expérience dans laquelle il a fait venir une cigale sur son nez en imitant son chant. Il sifflait dans le même ton et en accord avec la cigale qui, charmée par cette musique, semblait avoir perdu sa timidité naturelle. »
Cela me parait passionnant et amusant. Il me tarde d’entendre chanter une cigale dans mon jardin pour faire moi-même l’expérience. J’ai déjà préparé le morceau de canne qui lui servira de passerelle entre l’arbre et moi !
Recueilli par Mauri Osicki-Ampolini à partir du livre « Les insectes » de Louis Figuier
L’Armana di Felibre - 1992

.
COUMA FÀ PÈR SEDUCHE UNA CIGARA
E cigare se metan à subià ! Es a marca de r’estade que finalament es arribà apress tout’aquel’aigade.
Tout a gente qu’a voushù arrambà-se d’un erbou soubre d’aquelou subiava una cigara ha poushù coustatà qu’aquela d’ailà se taijhìa pran vitou e de vote s’envourava. Ent’ou libre « Les insectes » de Louis Figuier, sourtì en 1875, se pouhe liege rou rapouart d’una speriença que permete de despiaçà una cigara e de fà-ra venì susa de mi ! Vagou à cuntà-vou aquela stòria.
« Ou gourguej da cigara es fouart e pran agus, fach dame una nota soureta, repetàia dam’ abrivament. Ma se pouhe doumestegà una cigara sensa à fà-ra taijhe. Pèr acò, car apressà-se en subient, un pauc couma ela, en tremourent e en douminent ou sen cant. A bestieta aloura se mete à carà tout au long de r’erbou couma pèr venì de ver vou que subié couma ela. De mai, se fasé-vé-ri ra cima d’una cana sempre en subient pèr noun spaventà-ra, ra cigara va anà sus’a cana en caminent à r’envess pèr apressà-se de vou. De tant en tant s’arresta pèr scoutà-vou. Puhi, atiràia e scaijhi fashinàia de r’armounìa dou subiament, fenishe d’arribà s’ou brass vouaish acoumpagnàia dame ou sen cant. »
Aquela ousservacian pran enteressanta ese stacha facha da M. Boyer, bouticari à z-Ais en Prouvença. Sta persouna es arribàia à fà venì una cigara s’ou nas sen en subient coum’ela e stou ensetou dounava r’empressian d’esse seduche d’aquela mùsica e de noun pu avé ra timidessa naturale soua.
Tout acò me pareishe passiounent e amusent. Asperou sensa-paciença d’avé una cigara s’un erbou dou jarden pèr fà aquela desmoustracian. Ai dejà metù à sousta una canna da piaçà couma palanca tra r’erbou e mi, aishì ra cantuseta pourerà venì à cantà sus’ou brass men, n’en su segura.
Revirada Mauri Osicki-Ampolini


Accueil | | | | Statistiques du site | Visiteurs : 983 / 201060

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La revue « Ou Païs Mentounasc » de la SAHM  Suivre la vie du site N°170 - Eté 2019 - Des animaux et des hommes   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 2