Société d’art et d’Histoire du Mentonnais
LE COIN DU MENTOUNASC DANS NICE-MATIN

« Olympic Majorette » de Mentan, une revirada en mentounasc de Solange Mongondry Barbéris

Avec un texte en français de Jean-Claude Volpi
mercredi 17 février 2021 par Jean-Claude VOLPI, Solange MONGONDRY BARBERIS

Dans les années 70…
LES OLYMPIC MAJORETTES DE MENTON
.
Dans les années 70, c’est la création d’un groupe de majorettes par la famille Prot dont le fils Alain s’occupait de la chorégraphie et sa sœur Ghislaine, 18 ans, était chargée de l’éducation et la formation de ces aspirantes majorettes. Ghislaine, élève douée de Mme Suzanne Papova, excellait comme danseuse classique, aux claquettes mais également dans le Twirling-bâton qui ne va éclore en France qu’à partir de 1978. Sous sa direction un ensemble de 22-23 majorettes va être constitué en mai 1970. Ces demoiselles viennent de Menton, Roquebrune mais également de Monaco et Beausoleil. Leur costume est blanc galonné d’or, bottines et shako blanc rehaussé d’un plumet blanc et bleu. Leur première présence aura pour cadre le stade Lucien Rhein lors du match de football du Rapid contre Martigues (juin). D’autres prestations suivront : à St-Laurent-du-Var, Nice, Menton, Sospel, Brignoles… souvent avec la musique de la Garde. Le groupe vient présenter ses vœux au maire Francis Palmero puis le 17 janvier 1971, c’est la Première Fête des Majorettes au Palais l’Europe. Par la suite, une fanfare complétera ce « bataillon de charme ». M. Favier, en sera le Chef à qui succédera Joseph Strangio. Forte d’une cinquantaine de membres, ces ’’ambassadrices de Menton’’ s’entraînent dans les salons du Louvre, sous une voûte des Sablettes puis sur le stade de basket-ball à Garavan.
Le 2 août 1971, à côté d’autres formations régionales (Antibes, Grasse, Golfe-Juan, Toulon et Marseille), l’Olympic Majorettes participe au 1er festival de Majorettes de Golfe-Juan. Devant Georges Azria tap’s King (promoteur du twirling bâton en France), nos représentantes décrochent le trophée du bataillon le plus souriant. Le 9, avec 2 groupes de majorettes (Monaco et St-Laurent-du-Var), les Mentonnaises sont présentes sur le rocher de Monaco lors de la fête patronale de la St-Roman puis à la St-Michel à La Turbie (1971). La capitaine Ghislaine Prot, secondée par ses 2 lieutenantes Mireille Durin et Evelyne Galina, fait faire à son groupe de belles prestations très applaudies. Pendant toutes les années 1970, le groupe participe aux Lanterne-Parades et aux Fêtes du Citron, organisées par le F.A.S.T.E. entité mentonnaise à but touristique entre 1953 et 1978. L’Olympic Majorettes aura une marraine de rêve, Joséphine Baker en décembre 1974.

Séquence émotion : Mme. et M. Paul Estel, venant de Chamalières, s’étaient installés à Menton. Ils tenaient le restaurant le Pélican, rue Prato. L’année 1972 va être endeuillée par la disparition de leur fille Martine, élève au lycée Pierre et Marie-Curie. Le 27 octobre, elle fait partie des 63 personnes qui ont trouvé la mort lors d’un accident d’avion. Ses obsèques émouvantes eurent lieu le 3 novembre en l’église St-Michel. Pour l’Olympic Majorettes, le meilleur hommage à rendre à leur jeune collègue Martine, était de continuer à faire vivre la passion commune qui les avait réunies.
Le groupe des Olympic Majorettes de Menton ne ménagera pas ses efforts pour participer avec virtuosité et charme aux fêtes populaires de la ville et d’ailleurs ou bien au profit de causes humanitaires.
Jean-Claude Volpi
.
« OLYMPIC MAJORETTE » DE MENTAN
Creacian d’una màniga da familha Prot : ou filh Alain s’oucupava d’ourganisà ou spetàcoulou de baleti e sa soarre Ghislaine, 18 anne, era carregàia de r’educacian e da fourmacian d’aquele jouhe garçoune que paradan ente feste. Ghislaine, remarcàbile scoulara de Madama Suzanne Papova, superava pèr a dansa clàssica, au bataré ma era tamben precursousa pèr ou « vira-bastan » que arriberà en França da 1978. Souta ra soua direcian una màniga de 22 o 23 majorette serà coustituàia (majou 1970). Aquele garçoune venan de Mentan, Rocabruna ma tamben de Moùnigou e Bersourelh. Ou sen vestitou ese bianc galounà d’orou, boutine bianque e shako bianc rehaussà d’un pumet bianc e blu. Ra soua prima presença serà ent’ ou stàdiou Lucien Rhein pèr r’encontrou de balan dou Rapid dame Martigues (au mese de San Jouan). D’autre prestacioù seguiteran à San-Laurens dou Var, Niça, Mentan, Souspé, Brignoles tante vote dame ra Mùsica da Garde. Ent’ u darrì jorne de dijhembre 1970, r’Olympic Majorette ese vengùa ent’a Merìa pèr presenta u auguri au mera Palmero. Ou 17 de genarou 1971 Prima Festa de Majorette ent’ou Palassou de r’Europa. Pu tardi, una fanfara completerà aquestou « batalhan d’encant ». Favier serà ou Chéf e Strangio ri succederà. Quoura serán cinquanta dame ra creacian d’una vera pepiniéra de garçounete, aqueste « ambassadoù » emparan ent’ u saroù dou Louvre, puhi souta un’arcada de Sabiete puhi sus ou stàdiou de Garavan. Ou 2 dou mese da Madona 1971, à coustà d’autre fourmacioù regiounale (Antibes, Grasse, Golfe-Juan, Toulan, Marselha), r’Olympic Majorette partichipa à ou primou festivale de Majorette de Golfe-Juan. Davanch Georges Azria Taps King (mestre dou vira-bastan en França) re noaishe rapresentante se gagnan ou premiou dou batalhan ou mai souguignent. Ou 9, dame doue mànigue de majorette (Moùnigou e San-Laurens dou Var), re Mentounasque san sus’a Roca de Moùnigou per ra festa patrounala de San-Rouman puhi aquela de San-Miqué à ra Turbìa (setembre 1971). Ra capitana Ghislaine Prot, ajuhàia da re soue doue tenente Mireille Durin e Evelyne Galina, ha fache fà ent’a ra soua fourmacian de belle prestacioù. Ente tout’aquelu anne 1970, ra mania ese benvengùa ente feste da Lantern-Parades e de Feste dou Liman.
R’Olympic Majorette ha augù una mairina maravilhousa, Joséphine Baker en dijhembre 1974.
Revirada Solange Mongondry Barbéris


Portfolio

Accueil | | | | Statistiques du site | Visiteurs : 31 / 303224

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le « Coin du Mentounasc » de Nice-Matin en 2021  Suivre la vie du site N°510 - Le « Coin du Mentounasc » du 13 février (...)   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 4