Société d’art et d’Histoire du Mentonnais
APPRENONS LE MENTONNAIS PAR SES POEMES

Ou fanà ; Ou lamparou

mardi 25 mai 2021 par Mauri OSICKI - AMPOLINI

9. Etude d’un poème mentonnais
.
Eugène Granero (Menton 1908 - Monaco 1979)
.
Eugène Granero, surnommé Damin Fils est né au cœur du Vieux-Menton, à deux pas de la Basilique Saint-Michel. Fonctionnaire de police en 1936, il effectuera toute sa carrière à Menton. Il prend alors une part active à la vie culturelle locale dans des domaines aussi variés que la peinture, le théâtre, le folklore, la chanson… Entré au Théâtre Mentonnais, il y joue notamment « Aco ese Mentan », revue mentonnaise dont il écrit les paroles. En 1954, il tient le rôle de Sté lors de la création de la célèbre pièce de Jaouselet Maccari, « A Namouna ». Il en assure aussi la mise en scène, avec l’auteur.
Il écrit de nombreux textes en français et surtout en dialecte qu’il met en musique, seul ou avec Berthe Bianchi, et qui sont interprétés par le groupe folklorique des « Fruits dor’ » dont il est le directeur artistique. Le printemps et ses traditions sont pour lui une source inépuisable d’inspiration.
Jean-Louis Caserio « Eugène Granero, le chansonnier mentonnais » - Païs Mentounasc n°45.
.
Ou Fanà
.
Paroles et musique de Eugène GRANERO, dit DAMIN FILS
Mai des Logettes
22 avril 1951
.
Primou couplet
.
A pena se fa scu
Que vou passé s’a pouncha
Dou pouarte de Mentan,
Ese dejà lumà.
En anent à pesca
A cana o dam’a lampa,
A luse que vou fa
Vou ajuha à caminà.
.
Segound couplet
.
Cour’ ou jorne se fa,
A lus se desmouarse
Se repausa da nuech.
Ma da luegn ou vehé
Toute pintà de bianc
De rousse que nou’ tegne.
Pouarta meme couroù
Du nouaishe pescahoù.
.
Refren
.
Es ou fanà
Que garde a natura.
En vou guignent
Vou mousha doun’ anà.
Pèr marrì temp,
Au batéu i ajuha.
Gardea u namourà
Que venan à caregnà.
.
.
1. Lire le poème à voix haute et recommencer plusieurs fois pour essayer de se familiariser avec le texte. La traduction se fera plus tard, comme d’habitude.
.
2. Un peu de vocabulaire :
.
Fanà (m) invariable : le phare
Desmoursì (verbe, se conjugue comme sourtì, pourtà) : éteindre
Guignà (verbe, guignent participe présent) : cligner, grimacer.
Caregnà (verbe) : cajoler, courtiser, fréquenter.
.
3. D’après le titre et la lecture qui a été faite, de quoi parle le poème dans son ensemble ?
.
Primou couplet : A quel moment le poète situe-t-il son passage ? Quel est le rôle du phare ? Donnez les mots mentonnais du texte qui justifient ce rôle.
.
Segound couplet  : Ici à quel moment du jour sommes-nous ? Que se passe-t-il ? Pourquoi le « fanà se desmouarse » ? Citez les mots mentonnais pour expliquer.
Quelles sont les couleurs des costumes des pêcheurs ?
.
4. Le poème n’est pas rimé mais les strophes ainsi que le refrain sont faits de 8 lignes chacun. Nous avons déjà rencontré ce type de strophe qui s’appelle… ?
.
5. Traduction du poème.
.
6. Comme le poème précédent est court, nous vous proposons un autre poème du même auteur :
.
Ou Lamparou
.
Primou couplet
.
Ou sourelh ha sparì,
A seràia ese bela,
Siégue prount à partì,
A marina t’aspera
Pichan, pa de levant
Que brandoulh’ u te goussi.
Ou patran susa ou pouant
Recoumand’ à ou sen moussi.
.
Refren
.
O pescahoù que va dame a nuech serena,
Pèr gagnà-t-ou ten pan, te pilhe tanta pena,
S’e malhe da toua rez, retenan tantu peishe,
Pescairise, deman, crié, ahi ! Que bele !
.
Segound couplet
.
En fouara dou païs,
Au broumeje dou lume
Ou peish vira entorn,
Embournì da quiaroù.
Se te met’ a carà
E issà pèr de oure,
Nou’ te douna pa temp
D’un poc repausà.
.
Eugène GRANERO
(1950)

7. Vocabulaire :
Levant  : vent d’est qui amène la pluie
Brandoulhà (verbe) : secouer
Moussi (m, invariable) : mousse
Rez ou res (f, pluriel e rese) : filet
Broumej (m, pluriel u broumeje) : appât
Embournì (v) : aveugler
.
8. Dans le poème Ou lamparou . (La pêche à la lumière ou au lamparo)
.
Premier couplet :
Perqué « ou levant » noun counven au pescahoù ?
Que recommande « ou patran » à « ou sen moussi » ?
.
Deuxième couplet  :
Perqué ou peish se fa enmalhà ?
.
Que crient les vendeuses de poisson pour attirer les passants ?
.
9. Observez les rimes des vers des deux couplets et du refrain. Que constatez-vous ?
.
10. Traduire le poème.
.
.
.
En document joint ci-dessous, nous avons, comme d’habitude, les différentes traductions.
.
A suivre et à bientôt.
N’hésitez pas à donner votre avis et proposer des idées. (sahm.diffusion orange.fr)


titre documents joints

25 mai 2021
info document : MPEG4 Audio
1.2 Mo

25 mai 2021
info document : MPEG4 Audio
1.1 Mo

25 mai 2021
info document : Word
14 ko

Accueil | | | | Statistiques du site | Visiteurs : 216 / 307404

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Apprenons le mentonnais par ses poèmes  Suivre la vie du site 9 - Ou fanà ; Ou lamparou   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 4