Société d’art et d’Histoire du Mentonnais

Poésie française...

Pouesìa mentounasc
mardi 15 mai 2007 par eleves

  Secret de Primavera

Un jorn de ban maten
M’en anava per camen,
Mancou un zefirou se fasia senti,
Toute’n’en cou hai vist frémi r’ourtènsia
Y hai demandà :
« Me vouare di quarquaren ? »
« Te rou dirai pu tardi », ella me respouande.
A r’entorn a natura era encara endurmia,
Una fràgile taragnigna
Semelhava finta d’àrgile.
Me su avesinàia per mielh senti,
R’ourtènsia murmurava :
« Ese una maravilha »
Per sabè-n’en demai y digou :
« Aspere rou sourlh ? »
"Ma nan,
Cada maten sen proufum me dervelha,
E me rende malerous, ço que vouare,
Su r’ourtènsia enamouràia d’una rèsoura !
E me lamentou perquè mai se verà
Una rèsoura marià un’ourtènsia."

Reviada en mentounasc
Auguste MACCARI

 Secret de Printemps

Ce matin très tôt je me promenais,
Soudain, je vis l’hortensia frémir,
Pas le moindre souffle de zéphyr,
Alors je l’interrogeais :
« Veux-tu me dire quelque chose ? »
« Je te le dirai après ».
Tout le monde végétal était encore endormi,
Même la toile d’araignée, si fragile,
Elle semblait être d’argile.
Je m’approchais, tendis l’oreille.
L’hortensia murmura :
« C’est une merveille ».
Alors voulant en savoir d’avantage j’ajoutais :
« Attends-tu le soleil ? »
"Mais non,
Chaque matin son parfum me réveille,
Elle me rend tout morose,
Je suis un hortensia amoureux d’une rose !
Et vois-tu, je soupire, car jamais on verra
La rose épouser l’hortensia."

Ida GIRALDI


Accueil | | | | Statistiques du site | Visiteurs : 617 / 142983

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La revue « Ou Païs Mentounasc » de la SAHM  Suivre la vie du site N°121 - Mars 2007   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 1