Société d’art et d’Histoire du Mentonnais
Accueil > Le Coin du Mentounasc de Nice-Matin en 2019 > N°447 - Le « Coin du Mentounasc » du 2 mars 2019 > N°447 - Le « Coin du Mentounasc » du 2 mars 2019

N°447 - Le « Coin du Mentounasc » du 2 mars 2019

Autrefois, la cueillette des citrons était généralement faite par le cultivateur même ou bien par des équipes mixtes spécialisées. On les appelait, ces gens, des limounaïre, de limon, alias citron.
...
EN 1935, J.J. Bouat nous décrit le parcours du Citron de la cueillette à l’expédition.
...
Les citrons étaient expédiés aux quatre coins du monde .... L’industrie du citron occupait, à cette époque, près d’un millier de personnes, sans compter les cultivateurs-producteurs.
.
Solange Mongondry-Barbéris nous fait ensuite la revirada de ce texte qui est suivi du proverbe de la semaine :
Touta pignata trova ou sen cubersé.
Toute marmite trouve son couvercle.

Articles de cette rubrique


La cueillette des citrons comme autrefois, par J.J. Bouat (N°447 - Le « Coin du Mentounasc » du 2 mars 2019)

et sa revirada en mentounasc : R’acampage du Limoù dou tempe fa
vendredi 8 mars 2019 par Solange MONGONDRY BARBERIS
LA CUEILLETTE DES CITRONS COMME AUTREFOIS . La cueillette des citrons était généralement faite par le cultivateur même ou bien par des équipes mixtes spécialisées. On les appelait, ces gens, des limounaïre, de limon, alias citron. Les hommes étaient reconnaissables à leur pantalon retroussé (...)


Accueil | | | | Statistiques du site | Visiteurs : 185105

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le Coin du Mentounasc de Nice-Matin en 2019  Suivre la vie du site N°447 - Le « Coin du Mentounasc » du 2 mars 2019   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 4